livre d'or

Compteur de visite

676057
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
101
615
5016
34418
676057

Connexion

Pourquoi ce site ?

Le bégaiement est encore mal connu et trop de préjugés persistent.
Au royaume des muets se veut un site informatif et en aucun cas alarmiste.

J’ai crée ce site  afin de faire connaître le bégaiement, montrer ce qu’il peut se passer à l’intérieur. La plupart des personnes voient dans le bégaiement juste une difficulté de parler, parfois l'occasion de se marrer un bon coup. Ils n'imaginent pas tout ce qui peut se cacher derrière.

A travers mon expérience personnelle, je souhaite montrer que si le bégaiement peut être perçu comme une grande difficulté par une personne bègue, une vie demeure possible et de grandes victoires peuvent être remportées

A qui s'adresse ce site ?

Je dirais à tout le monde.

Pour les bègues, pour leur montrer qu'ils ne sont pas seuls, pour leur apporter des informations, des conseils.

Pour l'entourage, pour qu'ils en sachent plus, éviter certaines maladresses, aider la personne bègue sans pour autant la prendre pour un infirme.

Pour tous les autres, pour faire avancer les choses, tomber les préjugés.

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • Invité - Laurent

    A qui s'adresse le site,
    Je considère que l'entourage c'est la famille et les amis, dans la vie privée.
    Pour tous les autres, je pense que l'entreprise dans laquelle on travaille en fait partie, c'est à dire le monde professionnel, et qu'elle doit aussi aider la personne bègue sans pour autant la prendre pour un infirme.
    Je pense qu'il serait bien de le préciser car c'est important, ayant subi et subissant encore de la discrimination par rapport à ma façon de parler parfois, le bégaiement.
    C'est à dire, que dans certaine situation de stress le bégaiement apparaît, et l'entreprise considère que j'ai un discours haché au cours des entretiens que j'ai eu avec la hiérarchie, ce qui représente un souci pour mon entreprise puisque cela m'a été dit...
    Cela pose un souci de communication pour eux, et un frein dans le poste que je dois ou devrait occuper, car il faut dialoguer avec ses collègues...Cela n'a pas été un frein jusqu'ici depuis mon embauche en 2005 ? ni pour moi, ni pour eux...
    Le bégaiement donc peut être perçu comme un handicap dans la société dans laquelle on travaille.
    Il serait bien de préciser que l'entreprise doit aider la personne qui bégaie et non la considérer comme un infirme et un frein à l'entreprise.
    L'entreprise doit aider cette personne, et considérer les éléments positifs et les compétences de la personne.
    Tout le monde a des points positifs et négatifs, ou des points forts ou faibles, mais le discours haché ( le bégaiement) ne devrais pas être utilisé comme point négatif pour faire barrage à la personne...
    Où commence la discrimination, quelle est la frontière entre le handicap du bégaiement et la gêne occasionnée par le bégaiement que peut considérer l'entreprise dans laquelle on travaille?

  • Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme elle est : une personne qui va parfois mettre plus de temps à parler en raison de ses blocages.
    Pour moi l'intérêt dans la vie de tout les jours mais spécifiquement dans le monde du travail est la communication. Elle doit être favorisée par rapport à la rentabilité. Pour atteindre ce but commun, il ne faut pas juger la personne sur ce qu'elle semble être mais sur ce qu'elle est. Ne pas la juger par rapport à la manière dont elle dit les choses mais par rapport à ce qu'elle dit.
    Le discours haché ne devrait bien évidemment pas être jugé comme un point négatif et encore moins pour la discriminer. La communication ne s'arrête pas à la fluidité. Elle va bien au delà.
    Combien de personnes j'ai pu rencontré non bègues qui ne savent pas communiquer, qui ne savent pas transmettre une information simple. ça me rapelle cet artilce écrit il y a plusieurs années

    ils ne savent pas communiquer

    J'y suis confronté chaque jour et par expérience ce sont souvent les personnes bègues qui s'en sortent le mieux

    Je suis toujours gêné par cette notion de handicap car tout dépend ce que l'on y met derrière. Ce mot a une telle connotation dans notre société qu'il est difficile à associer au bégaiement.
    Le bégaiement peut être un frein, une gêne mais il ne doit pas empêcher l'accès et le maintien au travail. A noter que le bégaiement peut permettre de bénéficier de la RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé)

    Pour moi la discrimination commence quand on juge une personne sur quelque chose dont elle n'a pas la maîtrise (son bégaiement, sa couleur de peau).

    Bon courage pour la suite Laurent.

    Dernière édition du commentaire il y a environ 1 an par Au royaume des muets

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...
Yop Yop

Merci de ce retour.
Je tenais à garder ce qui avait été fait même si certaines choses ne...