livre d'or

Compteur de visite

1428444
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
976
2164
8499
31784
1428444

Connexion

A l'occasion de cette 14eme journée mondiale du bégaiement, la blogosphère du bégaiement s'est réunie afin d'interviewer le Docteur Monfrais-Pfauwadel, médecin phoniatre et spécialiste du bégaiement.

Alexandre http://paroledebegue.free.fr/blog/index.php

Béranger http://www.jebegaie.com/

Cédric http://cedriblog.fr/

Laurent http://goodbye-begaiement.blogspot.com/

Olivier http://infosbegaiement.blogspot.com/

Vous trouverez ci-dessous mes questions. Les questions des autres blogueurs sont regroupés dans un pdf que vous trouverez bientôt en fin de cet article.

-  Quel est le "risque" pour une personne bègue d'avoir un enfant qui bégaie ?

Il est à la fois total et nul…et il y a plein d’autres possibilités entre. Comme le bégaiement ne dépend pas que d’un seul gène, qu’il y a donc des combinaisons multiples, qu’il peut être réprimé ou magnifié par un autre gène…et que des accidents peuvent arriver aux chromosomes lors des premières séparations cellulaires dans le processus de la fécondation- les possibilités qu’il y ait ou qu’il n’y ait pas de sujets susceptibles de bégayer dans la descendance d’une personne bègue sont donc infinies.
Je ne conseillerai cependant pas à une personne bègue de faire décrypter son génome pour savoir s’il est à « risque » ou non d’avoir des enfants qui bégayeront…elle risquerait en plus d’apprendre qu’elle est atteinte de la « possibilité » d’avoir une maladie autre très invalidante ou létale.

Et puis la génétique n’est pas une fatalité : il y a plusieurs manières de jouer, et de jouer gagnant, même avec une mauvaise donne. Et un parent bègue est un parent vigilant qui consultera plus tôt...

- Ce risque est-il accru lorsque les deux parents bégayent ? (facteur génétique et/ou risque d'imitation des parents)

L’imitation n’existe pas Jerôme en matière de bégaiement (on n’est pas dans l’histoire de la sorcière du placard à balais)– mais la prédisposition oui, et elle est quatre à cinq fois plus élevée si elle transmise par la mère que par le père.
Mais une prédisposition n’est pas une fatalité. Ce seront tous les facteurs extérieurs qui feront que le bégaiement se manifestera ou pas..plus quelques prédispositions supplémentaires si on se trouve dans le cadre d’un bégaiement partie d’un désordre plus complexe (avec retard de parole par exemple, avec tics ou dystonie, avec trisomie 21, avec épilepsie etc..)

Pensez vous que le regard de la société a changé envers le bégaiement ? De quelle manière ? À quoi attribuez vous ce changement ? "

Le regard de la société change parce que le regard des personnes bègues sur elles-mêmes change. C’est en  se changeant que le monde change.
Il a changé depuis les blogs, depuis les associations, depuis l’image qu’en renvoient les films et la télé...voire des émissions populaires cherchant le sensationnalisme – mais là d’une manière un peu négative.
Cette image a aussi changé parce que les personnes bègues…prennent la parole et réclament un droit à la différence- parfois un peu incompatible avec un droit à la guérison (qui n’existe pas, c’est le droit au soin qui existe).

Il a changé parce que le monde change, parce que les moyens de communication évoluent, par le « hasard et la nécessité », le hasard des trouvailles et des découvertes et la nécessité de faire valoir son point de vue – j’allais écrire la nécessité de se faire entendre, mais c’est de cela qu’il s’agit.

Il a changé aussi parce que le regard sur le handicap et sur la différence change. Il ne faut plus se cacher, on risque de ne pas être trouvé.

Par ailleurs le le Docteur Monfrais-Pfauwadel  a tenu à s'exprimer sur le mécanisme de Valsalva.

" Une petite mise au point sur des choses que j’ai lues ici ou là sur le mécanisme de Valsalva :

Le larynx n’est pas un sphincter. Les sphincters sont constitués de muscles lisses, dont les
fibres ont des caractéristiques très différentes des muscles striés et peuvent se contracter
automatiquement (mais aussi volontairement).
Le larynx comprend des muscles striés dont la commande est volontaire, même si elle est
la plupart du temps subconsciente.
C’est le rôle des noyaux gris centraux d’assurer le fonctionnement moteur en tâche de
fond.
Le muscle thyro-aryténoidien, est le muscle de la corde vocale. Sa contraction permet la
vibration de la glotte jusqu’à plus de mille fois par seconde.
Lors du bégayage, si l’on regarde en fibroscopie endonasale, on ne voit pas de fermeture
réflexe du larynx comme lors de la déglutition, mais des accolements arythmiques et
saccadés (myoclonies) qui surviennent dès l’intention de parole.
Les ébauches de phonation sur un accolement incomplet (parler sur le soupir,
ERASM...etc) préviennent efficacement la survenue des myoclonies. Encore faut-il
l’apprendre, l’utiliser…et que cela n’occupe pas trop le champ de la conscience car là ça
doit repasser par la conscience, donc il y aura un neurone de plus dans le circuit de
commande de la parole…mais elle sera fluide.
Dans la manoeuvre de Valsalva, la fermeture glottique est plus longue que dans le
bégayage, et la bascule de l’épiglotte est importante.
La fermeture glottique existe bien dans le bégayage, mais n’est pas un équivalent de la
manoeuvre de Valsalva...et de plus on ne peut parler de «sphincter».
Les prémisses du raisonnement sur le rôle du mécanisme de Valsalva dans le bégaiement
étant fausses, le raisonnement est faux. "

Merci au docteur pour le temps consacré aux réponses. Merci aux autres bloggeurs pour m'avoir proposé de rejoindre cette jmb 2011 sur la toile du bégaiement.

Jérôme

En direct de la jmb des Landes à Mont de Marsan

Pour avoir accès aux autres questions, cliquez sur le petit bonhomme ci dessous. Il vous donnera les réponses


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...
Yop Yop

Merci de ce retour.
Je tenais à garder ce qui avait été fait même si certaines choses ne...