livre d'or

Compteur de visite

737447
Aujoud'hui
Hier
Cette semaine
Ce mois-ci
Depuis le début
441
515
2337
22351
737447

Connexion

 

 

Le 1er juillet j'ai organisé une réunion pour parler de bégaiement à mon travail.

Cela faisait déjà plusieurs mois que je souhaitais le faire afin de remettre les choses à plat et d'informer certaines personnes de ce qu'était le bégaiement.

 

Il y avait une réunion d'organisé sur autre chose et c'est à la fin de cette réunion que je devais intervenir.

Au tout début il était prévu 20 minutes. J'avais demandé plus.

 

Quand je suis arrivé cette après-midi là à 14h00, il y avait une trentaine de personnes dans la salle. Le responsable de la réunion a présenté l'ordre du jour puis a annoncé que j'interviendrai en fin de réunion pour parler de bégaiement. 

 

Quand la parole me fut donné, j'ai parlé de bégaiement.

J'ai présenté l'Association Parole Bégaiement et mon implication dans celle-ci puis j'ai parlé du bégaiement ; de cet immense iceberg.

Durant la réunion j'ai bégayé mais surtout j'ai parlé avec assurance.

Après tout je savais quelque chose qu'ils ne savaient pas. J'étais à ma place.

J'ai parlé, parlé (je pense que certains ont du être étonné de m'entendre parler autant).

On m'a d'ailleurs dit que pour une personne bègue, j'étais bavard. 

J'ai essayé de faire passer un maximum de message dont celui que la communication est quelque chose qui se fait au minimum à deux.

J'ai dit les choses à ne pas faire avec une personne bègue et celles à faire. Avant tout, demander à la personne bègue. c'est la mieux placée pour répondre sur ce qu'elle souhaite.

J'ai l'impression d'avoir annoncé pas mal d'évidence mais qui pourtant ne l'étaient pas.

J'ai terminé la réunion par des questions que l'on pouvait me poser.

 

Je suis revenu sur le fait que pour moi le bégaiement n'étais pas tabou et que l'on pouvait venir m'en parler. J'ai parlé de la fausse indifférence

 

J'ai parlé finalement ... 1h30.

 

J'ai tellement parlé qu'il est difficile de vous résumer cela en un article.

Le principal je pense c'est que j'ai dit ce que je souhaitais dire. J'ai bégayé mais cela n'avait aucune importance.

 

La réunion s'est fini avec quelques personnes qui sont resté pour me poser des questions. Une d'entre elles m'a proposé de faire une autre réunion 

 

A suivre ...

  • Aucun commentaire sur cet article.

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
Propulsé par Komento

Facebook

Derniers commentaires

Invité - Shanyss
Bonjour,

La nouvelle version est super bien bravo ! Je suis un peu en retard je vous l'accorde m...
Le monde professionnel doit effectivement porter attention à la personne bègue en l'acceptant comme ...
Yop Yop

Merci de ce retour.
Je tenais à garder ce qui avait été fait même si certaines choses ne...